Bricolage et maison

La peinture du sol en ciment

Le sol en ciment nécessite un revêtement pour garantir sa durabilité. Comment préparer un chantier de peinture et quel produit utiliser ? Quels sont les conseils des professionnels pour la réalisation des travaux ? Ci-dessous les reponses d'un professionnel en biarritz immobilier

Une bonne préparation

Peindre le sol en ciment du garage, de la cave ou de la buanderie nécessite une préparation minutieuse. Il faut dire que le produit ne peut adhérer au support que si ce dernier est absolument propre. Pour le nettoyage du ciment, il est possible d'utiliser du détergent. Pour le garage, le white spirit peut éliminer les taches d'huile les plus tenaces. L'artisan peintre doit par la suite rincer abondamment avec de l'eau la surface destinée à recevoir la peinture.

Si le support comporte des fissures ou des trous, il faut les boucher avec un enduit spécialement conçu à cet effet. Le sol doit être parfaitement lisse en surface. Pour éliminer les irrégularités et les excès d'enduit, le peintre peut se servir d'une pierre à poncer. Celui-ci tâchera par la suite d'éliminer les poussières. Si des particules se détachent du ciment, ces derniers doivent être éliminés avec une brosse métallique.

Choisir une peinture adaptée

Lors d'un chantier de peinture, le choix du produit peut influer sur la qualité des travaux. Ceci est aussi valable pour le sol en ciment. La peinture de sol doit adhérer parfaitement au support. L'artisan doit également opter pour un revêtement très résistant en mesure de supporter les agressions : passage des pneus du véhicule dans le garage par exemple. La peinture doit également résister aux solutions chimiques comme les solvants, l'huile moteur ou encore l'essence.

Dans la majorité des cas, les spécialistes du métier recommandent la peinture dite polyuréthane conçue spécialement pour le sol. Ce produit appelé également phase solvant répond aux contraintes d'une surface cimentée. Ce produit est appliqué en deux couches. Il est toutefois préférable de mettre un primaire adhérence si le support présente une porosité élevée.

Quelques conseils utiles

Après la phase préparatoire, l'artisan doit s'assurer que le support sèche avant d'appliquer la peinture. Le peintre se sert d'un pinceau pour recouvrir les bords tandis qu'un rouleau dédié pour le revêtement du sol fera l'affaire pour les autres parties. Il faut commencer les travaux du côté opposé de la porte pour être sûr de pouvoir sortir sans abîmer la peinture.

Avant d’appliquer la première couche, l'artisan doit ajouter (pour 10 % du volume) du white spirit ou un autre solvant compatible avec la peinture pour garantir une bonne adhérence. La deuxième couche ne doit être appliquée que lorsque la première a séché. A ce moment, il n'est plus nécessaire d'utiliser un diluant. A noter que pour un sol en ciment exposé à l'agression, une troisième couche peut s'avérer nécessaire.

Voir aussi : http://www.alday-immobilier.com