Bricolage et maison

SCPI Pierval Santé : investir dans le secteur médical

Pierval Santé est une des rares SCPI à se tourner vers les immeubles de santé, tout comme Primovie de Primonial Reim. Étant des SCPI spécialisées, leur stratégie repose en effet sur des axes totalement différents de ceux des autres SCPI. Soulignons aussi que les immeubles exploités par ces types de SCPI sont acycliques et par conséquent, invulnérables aux crises et aux bouleversements sociaux.

L’immeuble de santé toujours en forte demande

Les immeubles de santé tels que les cliniques, les hôpitaux et les cabinets médicaux connaissent une forte demande locative tout au long de l’année. Il en est de même pour les résidences seniors médicalisées avec le vieillissement progressif de la population. Les carences et les vacances locatives sont quasi inexistantes. De plus, avec la crise sanitaire qui s’est déclarée en 2020, les demandes en lits se multiplient et les établissements de santé sont même saturés, d’où la sortie de terre de nouveaux immeubles.

Le patrimoine de Pierval Santé

Pour en revenir à cette SCPI spécialisée, voici la composition de son patrimoine : 61% de son parc accueille des immeubles spécialisés dans le domaine médico-social, 31% dans le domaine sanitaire et soins de ville et 8% dans les autres secteurs, toujours liés à la santé. Environ 38% de ces immeubles sont situés en France, 29% en Allemagne, 20% en Irlande, 7% aux Pays-Bas et 6% dans d’autres pays européens. Pierval Santé cible en effet des actifs étrangers où le vieillissement démographique est tout aussi marqué et la demande en soins et en suivis médicaux est forte. Environ 128 immeubles sont exploités par ce produit pierre-papier au cours de l’année 2020.

Bâtiment, Hôpital, Blanc, Modernes Quel rendement pour Pierval Santé ?

Cette SCPI a su maintenir un excellent taux de distribution sur valeur de marché, toujours en 2020 malgré la crise. Ce TDVM est en effet de 4.95%. Il s’est légèrement affaibli comparé à celui des années précédentes, soit 5.05% depuis 2017 à 2019, et 5.15% en 2016.

Les dividendes nets de frais de gestion

Un certain amoindrissement a également été noté du côté des dividendes distribués pour l’année 2020, soit 49.42 euros par part. Ces derniers étaient de 50.50 euros par part au cours des trois années précédentes (2017 à 2019), tandis qu’ils se chiffraient à 51.50 euros en 2016.

Quelques informations sur Pierval Santé

La capitalisation de cette SCPI est de 1.386 millions d’euros en 2020, le nombre d’associés de 27 132 toujours sur cette même année, tandis que le nombre de parts émises est de 1 386 525. Pierval Santé affiche par ailleurs un excellent taux d’occupation financier (TOF) : celui-ci est de 99.39%.

Si vous souhaitez activer votre propre stratégie patrimoniale, cette SCPI peut être souscrire aussi bien en usufruit qu’en nue-propriété, c’est-à-dire suivant les dispositions du démembrement. Elle n’est cependant pas disponible en assurance-vie.

Le capital initial statutaire est de 760 000 euros, tandis que le capital maximum statutaire est de 800 000 000 euros. Le prix de la part est de 1000 euros, dont la valeur nominale est de 800 euros et la prime d’émission de 200 euros. L’investisseur doit souscrire à au moins 5 parts pour accéder à cette SCPI, c’est-à-dire qu’il faut prévoir 5000 euros dans laquelle 10.51% TTC de commission de souscription sont inclus.

La société de gestion aux manettes : Euryale AM

Euryale Asset Management est l’opérateur exploitant aux commandes. Filiale du groupe Elience, il a vu le jour en 2010 et se spécialise dans le développement de diverses solutions immobilières. Cette société de gestion gère à ce jour deux SCPI qui sont Pierval Santé et Pierval Scellier-BBC qui, quant à elle, se sert d’immeubles résidentiels neufs dans les métropoles régionales à forte demande locative.