Bricolage et maison

Comment poser un sèche-serviettes ?

Bien que l’installation des diverses modèles de sèche-serviette soit régit par des règles de sécurité, c’est un simple travail de plomberie.

Les sèche-serviettes se posent d’habitude à une trentaine de centimètres au dessus du sol, mais ce n’est pas une obligation, on peut le monter ou descendre selon les besoins.

Pour installer un sèche-serviettes, des normes électriques sont à respecter. Un radiateur sèche-serviettes peut être installé dans le volume II ou au-delà, c’est-à-dire à côté de la douche ou de la baignoire, mais pas au-dessus du receveur.

Le raccordement d’un radiateur sèche-serviettes s’effectue dans l’appareil ou par une boîte de dérivation étanche installée dans le volume III, autrement dit à plus de soixante centimètre de la douche. L’alimentation doit se faire par une ligne électrique indépendante de l’éclairage ou du circuit de prises, établie depuis le tableau de répartition général.

Avant de poser un sèche-serviettes, on doit d’abord préparer le support. Il faut percer le mur avec la bonne mèche, prendre les mesures précises de l’emplacement du sèche-serviettes à l’aide du mètre et du niveau à bulles, repérer les points d’ancrage, percer le mur et installer les chevilles où seront fixées les embases fournies.

Le branchement d’un sèche-serviettes consiste à raccorder les fils d’installation en respectant scrupuleusement les indications de la notice de montage, le nombre et le code de couleur des fils en particulier.

Pour l’installation d’un sèche-serviettes notamment sa fixation, il faut définitivement visser les embases lorsque le sèche-serviettes est bien en place.