Bricolage et maison

A quelle fréquence faut il faire ramoner sa cheminée ?

Prendre soin d’une maison, comme on le fait d’une voiture. Autant un engin mécanique a besoin d’entretien, autant une maison avec tout son équipement en a aussi besoin. Qu’en pensez-vous du ramonage de votre cheminée ? Une cheminée doit-être nettoyée certes, mais à quelle fréquence doit-on prendre soin de la cheminée ? Que dit la réglementation dans ce cas ? Est-ce obligatoire de faire le ramonage de la cheminée ?

L’entretien de la cheminée

Pendant l’utilisation de la cheminée dans les conduits s’accumulent les déchets, l’équipement s’encrasse de cendre, de suie, des dépôts. Le manque d’entretien à des conséquences sur la qualité de vie dans une maison, l’air est pollué si on n’en fait pas attention. A cause d’une cheminée sans entretien, il y a des risques d’incendie pour une maison. Ramoner la cheminée n’est donc pas un effet de mode, mais une précaution nécessaire pour la sécurité, un moyen de maintenir un chauffage durable. Il existe une réglementation en matière de ramonage Ittre, que nul ne peut déroger sous peine de sanction. Il y a un minimum qu’il faut respecter, au moins une fois l’année.

La bonne fréquence de ramonage

Il faut savoir avant tout que le ramonage est obligatoire, toutes les maisons, appartements doivent procéder à un ramonage chaque année. La fréquence minimale est d’une fois par an. Ce qui veut dire que chaque année vous devez faire appel à un ramoneur certifié, pour procéder à un entretien de votre cheminée. La réglementation exige que cela soit fait par un professionnel certifié, il est fortement déconseillé aux particuliers de le faire eux même. Parce qu’un professionnel a les connaissances techniques, des compétences justifiées, et le matériel adéquat pour le ramonage. A l’issue de l’opération, il vous remettra un certificat de ramonage qui atteste du bon entretien de la cheminée. Ceci vous protège en cas d’incendie, votre assurance prendra le tout en charge.